PME-TPE: la certification comme atout

Non, la certification n’est pas réservée aux « grands » et aux » riches »!

bonhomme a idéeToutes les entreprises, même des TPE de moins de 10 personnes peuvent profiter d’une certification.

Plus que la taille de l’entreprise, c’est tout d’abord la volonté du dirigeant, les enjeux de  l’activité et du secteur qui jouent un rôle déterminant dans le choix de se lancer dans une certification: assurance de satisfaire ses clients et la règlementation, développement d’activités à l’export, besoin de fiabilité totale des produits, réponse à des appels d’offres de marchés publics, exigence des donneurs d’ordres, souhait d’optimisation de l’organisation interne, etc…

La démarche volontaire de certification offre de nombreux avantages, souvent mal connus. Les principaux sont résumés dans l’article Les avantages des systèmes de management QSE .

L’ISO (International Standard Organisation) qui pilote nombre de normes internationales couvrant des domaines très variés, a recensé dans une plaquette 10 atouts majeurs pour convaincre les PME en y intégrant les témoignages de clients, car ce sont eux qui en parlent le mieux!

AFNOR Certification  a également interrogé les clients de la certification qualité selon la norme ISO 9001pour connaitre leur satisfaction, base incontournable d’un système qualité. Lire la suite

 

Donnez du sens à la mise en application des normes qualité

bon sensJ’ai bien aimé l’article ci-dessous qui porte sur le comportement avec les autres, en se basant sur une étude sur les restrictions d’eau aux Etats-Unis.

En fait cette réflexion est tout à fait applicable à la mise en oeuvre de normes qualité: savoir transposer les exigences de la norme dans ce qui a du sens pour l’entreprise, ni plus , ni moins.

Si par exemple certaines activités ou comportements des salariés sont générateurs de risques (règlementaires, juridiques, financiers, sociaux, liés à la santé et la sécurité,…), alors oui, il est important de mettre en place des procédures et de s’assurer de leur application afin de supprimer ou maintenir ces risques dans une limite acceptable. Ces procédures permettront également de documenter un savoir et un savoir-faire important. Mais il est contre-productif de vouloir tout réglementer sous le prétexte que « la norme l’impose ». C’est un alibi pour dissimuler un manque de réflexion sur le sens réel que l’on donne à sa démarche qualité. Une démarche qualité bien menée permet une prise de recul sur son mode de fonctionnement pour le rendre le plus efficace et efficient dans l’optique d’accroître les performances de l’entreprise et la satisfaction des clients et autres parties prenantes.  La qualité doit permettre l’agilité, la souplesse pour saisir les opportunités.

La nouvelle version de la norme ISO 9001 2015 (selon son avant-projet) introduit la prise en compte des enjeux de l’entreprise (notamment sa stratégie), de son environnement interne et externe et l’analyse des risques et opportunités. Elle supprime les notions de procédures et enregistrements pour les remplacer par celle « d’information documentée ». C’est une avancée majeure pour rapprocher le management de la qualité et le management « tout court » qui ne devraient bientôt ne plus faire qu’un.

Pour lire l’article cliquez ici

La qualité c’est d’abord un état d’esprit

Témoignage de Bertrand Auneau, Direction de l’ISDND Lapouyade de Veolia Propreté, sur la thématique : « Qualité : une valeur durable ».

voir la vidéo

En quelques minutes et quelques mots , l’essentiel est dit:

  • La qualité c’est d’abord un état d’esprit
  • C’est un projet de management, un projet innovant
  • C’est un projet mobilisateur pour les collaborateurs, permettant de fédérer une équipe autour de la satisfaction des clients
  • La qualité permet d’améliorer la performance de l’entreprise
  • La qualité est toujours très utile, surtout dans des périodes difficiles
  • La qualité est un outil d’avenir

La crise : une opportunité pour la qualité

Bouton rougeVos affaires tournent au ralenti, vos contacts prospects n’aboutissent pas à des commandes, vos perspectives ne sont pas roses. Brusquement vous avez du temps…vous vous interrogez sur l’avenir. Etes-vous sûr de bien connaitre le fonctionnement de votre entreprise? Vos produits? Vos marchés? La richesse de la compétence de vos collaborateurs?

Plutôt que de broyer du noir, de rester dans l’attente de jours meilleurs, prenez de l’avance!

(suite…)